Sélectionner une page

Cet article reprend l’essentiel des actions recommandées pour permettre à votre site web de survivre/ ressusciter après les dernières mises à jour de l’algorithme de recherche Google, appelée Google Medic ou Google Health update.

Une màj dont l’impact a été surtout ressenti par les sites santé et E-commerce.

Franchement, la mise à jour d’août 2018 est la plus dure que j’ai jamais vu en 10 ans de carrière, ce qui me laisse penser que les motivations et objectifs de Google vont au delà de la simple amélioration de ses algorithmes.

Mais ça, c’est une autre histoire…

D’abord, un petit Rewind…

De Google Medic à Google Florida 2: Chronologie des hostilités

Le 20 Juillet 2018, Google a publié une version mise à jour de ses « Quality Raters Guidelines ».
Ce document est destiné aux 10.000 collaborateurs de Google qui effectuent manuellement des recherches sur des mots clés via Google search et évaluent la qualité des sites classés (automatiquement) pour ces mots clés par l’algorithme Google.

L’objectif annoncé de Google est de confirmer ou infirmer la précision de son moteur de recherche pour pouvoir l’améliorer par la suite. Au cas où son algorithme classe, par erreur, en bonne position des sites web (qui ne le méritent pas), ou inversement, ces collaborateurs peuvent le signaler à Google qui en prend note.

Ceci ne veut pas dire que Google reflétera automatiquement les changements proposés par ses collaborateurs sur un site donné. C’est surtout, semble-t-il, destiné à améliorer son algorithme pour le rendre plus efficace.

Le 1er Août 2018, une mise à jour des SERPs (Résultats de Recherche) a touché très lourdement une grande majorité des sites web, surtout les sites de la niche « SANTÉ » et E-COMMERCE », comme vous pouvez le constater ci-dessous:

 

Google medic-google health update

Types de Sites web touchés par le Health/Medic Update du 1er Août 2018

 

En tant que membre Affilior, ou simplement affilié ou webmaster, vous avez peut-être (sûrement) perdu du trafic, peut-être énormément de trafic même.

Le 27 septembre 2018, un mois après, Google remet ça avec une nouvelle mise à jour de son algorithme. Cette fois, des sites qui avaient perdu du trafic lors de la frappe du 1er Août semblaient avoir regagné une partie du trafic perdu. Rien d’extraordinaire, mais assez notable.

Le 12 Mars 2019, une nouvelle mise à jour Google, la plus importante depuis celle d’août 2018. Dite Florida 2, cette mise a jour est officiellement appelée March 2019 Core Update  et elle semble être une façon de « corriger » les erreurs de Google. Un mea culpa?

La machine Google peut-elle éprouver du regret? Ça serait un peu effrayant!

En tout cas, plusieurs sites lourdement atteints lors de la mise a jour de Août ont vu leur trafic reprendre, et parfois retrouver la gloire d’antan. Il est à noter que ce n’est pas forcément parce qu’ils ont modifié leurs sites entretemps.

Annonce mise à jour Google

Que faire si, 7 mois après, mon trafic ne bouge toujours pas?

D’abord, vous n’êtes pas le (la) seul(e) à avoir perdu du trafic. Comme vous, la plupart de vos concurrents ont perdu jusqu’à 50% de leur trafic, du jour au lendemain.

D’autres semblent en avoir profité. Les positions perdues sur les pages des résultats Google ne pouvant pas rester vides, Google les a rempli tant bien que mal.

En d’autres mots, les classements post-update ne sont pas définitifs (Ils ne le sont jamais).

Cela prend généralement quelques semaines, peut-être plus, mais au final, les classements se stabiliseront pendant quelques mois…en attendant une autre mise à jour.

Avec un peu de chance, vous remarquerez que vous êtes déjà en train de récupérer une partie du trafic perdu pendant les premiers mois de cette mise à jour Google.

S’il n’en ai rien, plus de 7 mois après, vous devez probablement restructurer votre site web.

A la sortie de la mise à jour Medic, je vous avez recommandé de ne pas faire de grands changements tout de suite après la mise a jour, car cela aurait sans doute indiqué a Google que vous essayez de le “tromper”.

Et si votre site n’était pas du tout mauvais, et que Google comptait le remettre sur la premiere page ultérieurement, vous aurez tout gâché en le « défigurant ».

Aujourd’hui, si vous attendez encore que les choses s’améliorent d’elles-mêmes, je vous dirai qu’il est plutôt grand temps de « tenter » autre chose, voire, le tout pour le tout.

Qu’avez-vous fait depuis Août pour remonter dans les résultats de recherche?

Rédigé plus d’articles? Re-optimisé la SEO des articles qui avaient perdu du trafic? Vous avez ajouté plein de liens vers ces pages? achète de Facebook Ads? Vous les avez partagés sur tous les réseaux sociaux?

C’est bien! Mais peut-être insuffisant. Et vos visiteurs dans tout ça?

Avez-vous centré vos efforts sur ce qu’ils veulent trouver sur votre site?

L’objectif principal de toutes vos actions pour redresser votre site web devrait être l’amélioration de l’expérience de vos visiteurs…

Quality Rating Guidelines, ou ce que tout webmaster doit respecter, selon Google

Revenons à la mise à jour des « Quality Rating Guidelines ». Je l’avais parcourue à sa publication, lu quelques chapitres spécifiques qui touchent à la niche « Santé ».

L’intérêt de ce document, c’est que Google y indique, à ceux qui veulent bien prendre la peine de lire entre les lignes, ce qu’il veut que vous fassiez pour plaire à son algorithme et être en phase avec ses objectifs.

Notez que Google se permet de faire fi de tout cela et de classer un site pourri quand ça lui chante.

Malheureusement (Logiquement), il ne faut pas essayer de tenir tête à Google, c’est une guerre perdue d’avance (les batailles ne comptent pas).

Voici donc, un rappel de ce que Google voudrait que vous fassiez durant les mois à venir pour mériter votre classement sur la Une de ses résultats.

Quelques facteurs que Google prend “désormais” en compte lors de l’évaluation globale de la qualité d’une page/site

1 – Le but de la page: Une page web doit avoir un but clair et sans équivoque. Ce but pourrait être par exemple:

– Partager des informations sur un sujet.
– Partager des informations/expériences personnelles ou sociales.
– Partager des images, des vidéos ou d’autres formes de média.
– Exprimer une opinion ou un point de vue.
– Distraire.
– Vendre des produits ou des services.
– Permettre aux utilisateurs de poser des questions à d’autres utilisateurs.
– etc.

Ainsi, les sites Web ou les pages sans but précis, les pages qui n’aident aucunement les utilisateurs, ou les pages susceptibles de propager la haine, de causer du tort, de mal informer ou de tromper les utilisateurs, seront mal appréciées par Google.

Ensuite vient le “comment”: de quelle façon une page essaie d’atteindre son but.

2 – Expertise, autorité, fiabilité (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness (E+A+T): C’est l’un des indices de qualité les plus importants. Les évaluateurs examinent l’expertise, l’autorité et la fiabilité, pas seulement du site, mais de l’auteur aussi. Des pages d’informations sur des sujets scientifiques, par exemple, devraient être produites par des personnes ou des organisations dotées d’une expertise scientifique appropriée.

3 – Qualité et quantité du contenu principal (MC, Main Content): Une quantité satisfaisante de contenu principal de haute qualité, y compris un titre descriptif ou utile. Un sujet important/sérieux, comme un traitement ou un problème de santé, devra donc recevoir une bonne quantité d’information de qualité, qui reflète cette importance.

4 – Les informations sur le site Web: Ce sont les informations “légales” sur la personne/entité responsable du site, une adresse, un numéro de téléphone, un email, un support clientèle…sont tous des indices qui établissent l’identité du site et assurent un gage de confiance vis à vis de son contenu, son service, son but.

Un site qui cache l’identité de son propriétaire, son webmaster, etc…est suspect, pour Google, et pour tout le monde en fait.

5 – Rapport Contenu/publicité: Il ne faut pas cacher le contenu sur votre page par des publicités en tout genre: bannières, liens d’affiliation à tout va, Adsense, et autres… De toute façon, cela n’augmentera pas vos chances de convertir vos visiteurs.

6 – Identité du rédacteur du contenu principal: Il doit y avoir une quantité satisfaisante d’informations sur le créateur du contenu principal (MC, Main Content). Un véritable journaliste, auteur, médecin, blogueur, éducateur, marketeur, cherche à être connu et reconnu, non pas à se cacher. Logique!

7 – Réputation du site et des créateurs de son contenu: Un bon site, un bon article, un bon auteur, on en parle un peu partout. Ce que les gens disent en ligne sur vous compte autant que ce que vous dites sur les produits que vous testez sur vos sites.

Prenez un moment pour réfléchir à ces points et vous vous rendrez compte qu’un site web, pour évoluer sur long terme, cela se passe exactement comme dans la vraie vie: il faut travailler chaque jour pour améliorer ses compétences et bâtir une réputation.

Ce que vous pourriez faire pour rentrer dans les bonnes grâces de Google

Vous ferez ce que vous pouvez car, clairement, vous ne pourriez pas tout faire.

1- Afficher le E-A-T (Expertise, Autorité, Fiabilité) de votre site: Votre page « A propos » par exemple devrait être pleine de raisons pour lesquelles votre site est reconnu comme un des acteurs les plus réputés dans votre domaine. Parlez de toute forme de reconnaissance reçue, des années d’expérience et plus encore. Faites tout ce que vous pouvez faire pour aider Google à comprendre que votre site est un site bien établi et très sérieux.

2- Affichez le E-A-T de vos auteurs: Chaque article sur votre site doit avoir un auteur répertorié. Cette liste devrait être liée à une biographie qui vante leur E-A-T et explique pourquoi ils sont si bons, leur expérience, ce qu’ils font, ce qui les passionne, etc…

Ne sous-estimez pas votre propre expérience/histoire! Bien racontés, des faits, banales pour vous, peuvent s’avérer très bénéfiques pour l’image que l’on perçoit de vous.

3- Améliorez la réputation de votre site et de vos auteurs: Vous devez également améliorer votre réputation en encourageant les avis d’utilisateurs sur le Web, en augmentant le nombre de témoignages affichés sur votre site et en essayant de publier vos auteurs dans des lieux qui font autorité, en dehors de votre site. Faites en sorte, au moins, que vous (vos auteurs) ayez des profils sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin) actifs, où vous partagez les articles publiés sur votre site (et des publications perso). Cela aidera aussi si vos auteurs ont leurs propres blogs/site web perso.

4- Offrez une réelle valeur ajoutée au monde: Cela pourrait paraître difficile à accepter pour certains, mais si vous n’aidez personne par votre site, et si ce dernier existe uniquement pour gagner de l’argent, sans contrepartie aucune, votre site n’a probablement pas lieu d’exister.

Fournir de l’info d’excellente qualité, répondre aux questions et commentaires de vos visiteurs, les soutenir et les encourager, c’est le moins que vous puissiez faire pour eux… et pour votre site.

Note importante: Cet article est une interprétation personnelle. Rappelez-vous que tout ce que vous pouvez faire, c’est de continuer à améliorer votre site jour après jour, car personne ne sait réellement comment Google fonctionne exactement. Le plus facile et le plus pérenne étant d‘optimiser d’abord votre site pour vos visiteurs.

Bonne chance à toutes et à tous!